Marseille est la première ville française à avoir été pixellisée. eBoy signe ici un nouveau visuel « Marseille 2013 ». Un Pixorama se distingue par sa qualité graphique et la richesse de ses détails. Il s’agit de représenter une ville sous forme d’affiche en créant pixel par pixel et en regroupant sur un même plan les principaux détails qui la caractérisent. L’assemblage de ces pixels donne naissance à une œuvre numérique qui offre une nouvelle perspective de chaque ville. Le Pixorama se visite virtuellement au gré de déambulations aléatoires propices à de nouvelles découvertes, en quête de clins d’œil et autres surprises.

Eboy Marseille 2013 V1 V2

L’affiche est protégée car laminée, avec une finition glossy, et montée sur une structure en bois prête à être accrochée.

eBoy a été fondé en 1997 par trois artistes : Steffen Sauerteig, Svend Smital et Kai Vermehr. Aujourd’hui installés à Berlin et Vancouver, ils ont souhaité explorer les formes dʼart numérique émergentes en utilisant le pixel et la puissance des ordinateurs modernes à des fins artistiques. De nos jours, le collectif eBoy, maître incontesté de la discipline, est devenu une référence internationale pour ses créations représentant de grandes villes internationales : Los Angeles, Miami, Rio, New York, Londres, Tokyo, Marseille, Paris, Venise, Berlin, Cologne. Chaque personnage, chaque scène ont vu le jour pixel par pixel, sortant de l’imagination collective des trois artistes. Reconnus pour ses créations artistiques, eBoy a aussi collaboré à des projets de communication pour de grandes marques.

Pour découvrir les affiches eBoy, c’est ici !

eBoy Rio - art numérique

eBoy London - art numérique

eBoy Paris - art numérique